L’habit aux mille boutons ou ensemble de mariage pour après les noces dans l’oasis de Siwa
publié par Musée du Centre des Arts de la Bibliotheca Alexandrina

ID :896

Pays :

Thèmes : Fêtes et célébrations
Vêtements et parures

Mots-clef : Aucun mot-clef

Description générale

Cet ensemble de mariage de l’oasis égyptienne de Siwa, appelé ’Techrah Akhtaf’ est destiné au lendemain des noces.

Il est proposé par le Musées des arts de la bibliothèque d’Alexandrie.

Date de la confection : Première moitié du XX° siècle, mais on le porte jusqu’à nos jours.

Tranche d’âge : Les jeunes.

Occasion : Robe destinée au lendemain des noces. Son port symbolise la tristesse qu’éprouve la mariée en quittant sa famille (son père et sa mère).

Classe sociale : Toutes les classes de la société. La différence réside dans la qualité du matériau de l’habit.

Mode de confection : Ensemble constitué de deux pièces, une tunique et un sarouel brodé avec du fil de coton et de soie. Les boutons sont en plastique ou en nacre. Cet ensemble traditionnel était surnommé ’l’habit aux mille boutons’

Signification des couleurs : Le tissu utilisé est de couleur noire. Les fils de broderie sont rouges et oranges et quelque peu de vert. Sa richesse donne un air de gaieté à l’ensemble. La couleur rouge symbolise les rayons incandescents du soleil, présent durant la majeure partie de l’année en Egypte.

Signification de l’ornement : La broderie se présente sous forme de rayons de soleil se propageant à partir d’un point unique, probablement à cause du culte du soleil régnant sur l’Egypte Ancienne et de la présence du Temple d’Amon (le dieu soleil) dans la région. Les boutons utilisés pour décorer l’ensemble sont en nacre ou en plastique.

Signification des matériaux : Les fils de soie sont un signe de richesse.

Où peut-on le trouver ?

CARTE
You need to upgrade your Flash Player

MULTIMEDIA
Photo

VOS OUTILS