’Borkoo’ du Sinaï 2
publié par Musée du Centre des Arts de la Bibliotheca Alexandrina

ID :1372

Pays : Egypte

Datation :20 siècle

Thèmes : Vêtements et parures

Mots-clef : Aucun mot-clef

Description générale

Date de la confection : Début du XX° siècle jusqu’à nos jours.

Tranche d’âge : Femme mariée.

L’occasion : La vie quotidienne.

Classe sociale : Toutes les classes de la société.

Mode de confection : Morceau de tissu en soie, fixé sur le couvre-tête interne, qui cache le visage de la femme aux regards des étrangers.

Signification des couleurs : Le tissu, de divers tons du rouge, disparaît majoritairement sous les pièces de monnaie, des perles et des pierres.

Signification de la garniture : Chaque partie du ’borkoo’ est désignée par un nom particulier et possède une fonction décorative qui lui est propre. Il est constitué de pièces enfilées en or et en argent, que la femme commence à acquérir à partir de son mariage et dont le nombre augmente à chaque occasion familiale. Les cadeaux que le mari lui présente à la naissance d’un garçon ou s’il décide de se remarier – il doit lui présenter un cadeau appelé ’radwa’ pour obtenir son consentement - contribuent à enrichir la décoration du ’borkoo’. C’est ainsi, qu’avant l’établissement des bédouins en lieux fixes et de leur possession de terrains agricoles et de biens fonciers, la fortune de la famille se trouvait être contenue dans le ’borkoo’ de la femme et l’accompagnait dans ses déplacements.

Signification des matériaux : L’utilisation d’une grande quantité de pièces de monnaie et de bijoux en or et en argent, dans la confection du ’borkoo’, constitue un indice de la richesse de la famille de la femme et par conséquent de son haut statut dans la société.

Où peut-on le trouver ?

CARTE
You need to upgrade your Flash Player

MULTIMEDIA
Photo

VOS OUTILS